Rechercher
  • Communauté de Communes DRAGA

    Du Rhône aux Gorges de l'Ardèche
  • Communauté de Communes DRAGA

    Du Rhône aux Gorges de l'Ardèche
  • Communauté de Communes DRAGA

    Du Rhône aux Gorges de l'Ardèche
  • Communauté de Communes DRAGA

    Du Rhône aux Gorges de l'Ardèche
  • Communauté de Communes DRAGA

    Du Rhône aux Gorges de l'Ardèche

Parole d'élue : le Festival Terre des Mômes par Bernadette DALLARD

Catégorie(s) Enfance jeunesse Rédigé le jeudi 15 novembre 2018

Le 14ème Festival Terre des Mômes ouvrira ses portes Mardi prochain. Mais connaissez-vous bien cet événement ? Nous avons demandé à Bernadette Dallard, 2lue en charge de la Petite Enfance-Enfance-Jeunesse de répondre à nos questions !

Comment est venue cette idée de Festival ?

Le festival est né en novembre 2005 au sein La Ribambelle, association créée à l’initiative des communes de Bidon, Saint Just, Saint Marcel, Saint Martin, et Saint Remèze en 2001. 
Olivier Moncozet, alors chef de projet au Centre de Loisirs Sans Hébergement « La Ribambelle » a proposé et piloté l’organisation d’une journée phare, « Terre des Mômes », dédiée aux enfants pour remémorer la Déclaration Universelle et la Convention Internationale des Droits de l’Enfant toutes deux réalisées un 20 novembre, 1959 pour la première, 1989 pour la deuxième.
Il s’agissait d’organiser sur le complexe intercommunal à Saint Marcel d’Ardèche, une journée ludique pour les enfants (jeux, structures gonflables, spectacles, ateliers, projections…) et leurs parents sans perdre de vue l’aspect éducatif avec comme fil rouge les Droits de l’Enfant.  
Depuis 2015, suite au transfert de compétence Petite Enfance, Enfance et Jeunesse, cet évènement est porté par la CC DRAGA toujours en lien avec La Ribambelle.

 

Il s'agit de la 14eme édition, vous n'avez pas peur de proposer toujours le même contenu ?

Cette journée a rapidement eu du succès et attiré un public intercommunal par la richesse, la variété des activités proposées et la qualité d’encadrement des professionnels relevant du secteur Petite Enfance, Enfance et Jeunesse de la CC DRAGA. Le rendez-vous du festival TDM est devenu incontournable avec plus de 1000 entrées chacune de ces deux dernières années.
En 2017, les élus(es) de la commission intercommunale de l’Enfance Jeunesse, en coopération avec les techniciens de la CCDRAGA, ont souhaité faire de ce festival un « évènement famille » qui s’adresse à tous les publics, réunisse les structures de la Petite Enfance, Enfance, Jeunesse et qui s’ouvre à d’autres acteurs du domaine éducatif du territoire (écoles, collèges …).

 

Chaque année il y a donc de nouvelle chose ?

Cette 14ème édition du festival change dans son organisation, son amplitude temporelle et géographique et évolue dans ses objectifs. 
Un comité de pilotage réunissant les différents secteurs de la Petite Enfance, Enfance et Jeunesse de la Communauté de Communes a recentré ce festival sur dix articles fondamentaux des Droits de l’Enfant qui seront déclinés sous différentes formes ;
Il se déroulera sur plusieurs jours, sera itinérant sur trois communes (Bourg Saint Andéol, Saint Marcel d’Ardèche et Viviers) et parcourra ainsi le territoire intercommunal du nord au sud pour être clôturé par « la journée familles », le samedi 20 novembre au complexe sportif intercommunal à St Marcel d’Ardèche.  Je profite de ce  moment de l’entretien pour remercier les élus(es) et le personnel des services techniques des communes qui nous accueillent et participent à la réussite de ce festival. 

Au-delà des objectifs précités, cette nouvelle formule d’un seul évènementiel festif annuel réalisé en commun permettra de valoriser et de donner une meilleure visibilité à l’activité des différentes structures de la Petite Enfance – Enfance -  Jeunesse de la Communauté de Communes. La présence des professionnels (directeurs-trices, animateurs-trices, bénévoles des associations…) sur chaque manifestation permettra la rencontre, l’échange.

Si jamais il y avait encore quelques lecteurs indécis, que pourriez-vous leur dire ?

Ce festival s’annonce haut en couleurs et joyeux comme l’affiche qui le présente ; des mains de toute taille qui ont réalisé des fresques, ont écrit des mots … des mains d’enfants, de jeunes, d’adultes … 
Des journées par tranche d’âge où les ados auront leur soirée « open bar » avec des activités qui leur correspondent tout en gardant le fil rouge du festival.
Une grande variété d’activités ; conférences- échanges avec des professionnels dont le délégué départemental du Défenseur des Droits, Mr AMARO des FRANCAS, spectacle vivant, jeux pour tous, défis cuistots en familles … que du plaisir d’être et de faire ensemble… ce qu’ont vécu déjà en amont, tous les partenaires organisateurs de ce festival que je salue pour leur engagement.